Architecture d'intérieur / design
Direction artistique / design graphique
École d'arts appliqués à Paris depuis 1945

Procédure VAE - Mode d'emploi/procédure

Qu’est-ce qu’une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) ?

  • Toute personne, quel que soit son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins 1 année d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE.
  • Toute personne peut engager une demande de VAE, quel que soit son statut au moment de la demande (salarié, travailleur indépendant, agent public, demandeur d’emploi, bénévole, etc.)
  • La certification obtenue par la VAE a la même valeur que celle obtenue par la voie de la formation. C’est pourquoi entreprendre une démarche de VAE ne se résume pas à une simple formalité, cela vous demande une réelle implication et de la motivation pour relever ce challenge.

Définir un projet

Une démarche VAE doit être planifiée dans le temps.

Se renseigner auprès de la Direction au 01 43 54 31 12

  • Confirmer définitivement votre choix de certification après étude de faisabilité de votre demande.
  • Comprendre la procédure spécifique de VAE mise en place pour la certification que vous avez choisie.
  • Exposer les modalités de constitution de votre livret 1 de recevabilité. C’est le premier dossier qui formalise votre entrée dans la démarche de VAE. Il permet à l’organisme certificateur de vérifier que vous répondez aux critères de la VAE.
  • À l’issue de l’entretien, vous pourrez télécharger le livret 1 de recevabilité.

Livret 1 : Recevabilité

Le livret de recevabilité d’une demande de VAE est le document contractuel entre l’Académie Charpentier et la personne qui s’engage dans la démarche. Il formalise la recevabilité de la demande, sans préjuger des résultats de la validation, et nomme le titre sur lequel va porter la demande totale ou partielle de VAE. Le livret 1 de recevabilité constitue le document officiel pour la prise en charge financière de votre demande auprès des organismes financeurs.

Il se compose de 4 rubriques :

  • Informations générales : état civil, situation professionnelle, niveau de formation.
  • Informations relatives à l’expérience en fonction du titre visé (activités professionnelles, associatives, bénévoles…).
  • Pièces justificatives à joindre obligatoirement.
  • Une attestation sur l’honneur qu’une seule demande de VAE a été déposée pour la certification, pour l’année civile en cours.

Une fois l’avis de recevabilité obtenu, vous devez demander et préparer la validation par le jury. Cette validation est basée sur l’examen du livret 2 de validation que vous aurez rédigé.
Ce livret 2 va permettre au jury d’évaluer si vous avez acquis les compétences requises par la certification. Pour compléter l’examen de ce livret 2, le jury vous convoque à un entretien d’évaluation.

Le livret 2 de validation comprend

  • Une description de votre expérience professionnelle et personnelle.
  • Des preuves de la réalité de votre pratique professionnelle.

 

L’entretien avec le jury est organisé à la suite de l’examen du livret 2. Il permet au jury de disposer de compléments d’informations ou de confirmer les éléments mentionnés dans votre livret 2. La durée de l’entretien est variable selon les organismes certificateurs : en général, il n’excède pas une heure.

Qui organise les jurys ?

Chaque organisme certificateur est responsable de la constitution de ses jurys. C’est donc lui qui décide des dates des sessions de validation et qui vous les transmet. 

Comment procède-t-il ?

À partir de votre livret 2 de validation et, selon la certification, le jury évalue les compétences acquises au cours de votre expérience. Il vérifie qu’elles correspondent à celles qui sont exigées par l’organisme certificateur. L’entretien permet au jury de disposer de compléments d’informations. À vous de défendre votre dossier !

Quelles décisions le jury peut-il prendre ?

  • Validation totale : vous obtenez intégralement la certification.
  • Validation partielle : vous obtenez une partie de la certification. Le jury se prononce sur les compétences qui devront être acquises dans un délai maximum de 5 ans, notamment par la formation ou l’expérience (le délai n’existe pas dans l’enseignement supérieur).
  • Refus de validation : vos acquis ne correspondent pas au niveau de compétences et de connaissances exigé.

 

Exemple de références de compétences :

Définition d’un projet d’architecture intérieure en réponse à la demande d’un client ou du maître d’ouvrage/assistance à maîtrise d’ouvrage. Création de l’architecture de l’espace intérieur et de ses éléments : réalisation du concept. Assurer la Maîtrise d’œuvre eu égard aux prestataires et superviser un chantier, etc.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.